Peugeot

Peugeot

PEUGEOT


------

Si la première voiture automatique au monde est la Citroën B14, sortie en 1925, c'est le constructeur au lion qui démocratisa en 1935 la transmission automatique avec le même dispositif, améliorée sur une Peugeot 402. Cette même année, le modèle sera exposé au Salon de l'automobile. Depuis, Peugeot équipe une grande partie de ses véhicules avec une boîte de vitesses automatiques. On retrouve les boîtes DP0 / AL4 / AT8, les TF-70SC et les TF-80SC dans les 308, les 3008, les 508 et les 5008. Toutes ces boites, sauf les modèles à double embrayage dont on va parler un peu plus en détail ci-dessous, n’ont pas de filtre externe mais uniquement interne.


Les 208, elles, ne comportent que des boîtes de vitesses de type DP0 / AL4 / AT8. Les SUV 2008 sont équipés en EAT6, une boîte de type “Efficient Automatic Transmission” à 6 rapports.  Les EAT6 sont des TF82SC à 6 vitesses. Les modèles peugeot équipées avec cette boite sont les modèles suivants: la 308 (entre 2013 et 2016), la 508 (entre 2013 et 2016) et la 3008 (entre 2013 et 2016).


Le best-seller : l'EAT6


Comme chez Citroën et DS, les autres marques du groupe, lorsqu'on choisit une boîte de vitesses automatique, on peut désormais équiper son automobile avec une EAT6 (Efficient Automatic Transmission). En 2018, le best-seller de la marque s'est offert une montée en gamme avec une nouvelle boîte de vitesse automatique à huit rapports EAT8 à commande « Shift and Park by wire » disponible sur tous les modèles de la gamme 308. Elle équipait jusqu'alors la seule 308 GT BlueHDi 180 S&S. Comme pour l'EAT6, PSA a fait appel au très réputé fournisseur japonais Aisin. La différence en terme d'agrément entre les deux boîtes est très ténue, la réactivité et les passages de rapports restant relativement identiques. À noter que l'EAT8 propose un mode roue libre qui fonctionne de 25 à 130 km/h, lorsque le conducteur ne sollicite ni accélérateur, ni frein, permettant de ne pas perdre d'énergie en relâchant la pédale. Cela permet de réduire les frottements internes et donc la consommation de carburant. Elle est montée de série avec des palettes au volant, qui restent fixes.


Une boîte à double embrayage

On trouve plus récemment sur les 308 et sur les 508 (supérieur à 2014) des boîtes de vitesses automatiques à double embrayage (exemple 6DCT450 et 6DTC451 de l’équipementier GETRAG). La 7DCT700 est présente sur les nouveaux modèles 508 à 7 vitesses et supérieur à 2018). Ce qui est intéressant sur ces boites à double embrayage, c’est qu’elles sont dotées à la fois d’une crépine (filtre) mais aussi d’un autre filtre cylindrique externe (dite cartouche externe). Il est très important de remplacer ce filtre externe lors de la vidange complète.


Dans toutes les boîtes, une huile circule afin de lubrifier les engrenages et les roulements présents dans celles-ci. Ce liquide de lubrification assure le bon fonctionnement des mécanismes d’embrayages. Avec les km, l’huile s’use et perd en qualité (résistance à la chaleur, perte de viscosité) et cause parfois certains inconforts de conduite comme du patinage entre les vitesses ou des à-coups. Le remplacement de l’huile dans un garage spécialisé est donc à réaliser de manière régulière entre 60 et 80 000 km pour ne pas risquer d’endommager les pièces de la boîte avec une huile sale.


Il est d’ailleurs courant de constater l’apparition de claquements, à-coups ou passage beaucoup trop lent (voir absence de 4ème parfois pour des cas plus graves) avec les boîtes de vitesses automatiques DP0 / AL4 / AT8 lorsque la vidange n’a pas été effectuée à temps.


------

 

0 commentaires

Poster un commentaire